mon portail grossesse

Dernière mise à jour le : 24/04/2017

La “lourdeur du handicap”

La “lourdeur du handicap”

N°3 - Octobre 2006

La circulaire DGEFP n° 2006/07 du 22 février 2006, entrée en application au 1er janvier 2006, supprime le classement par les COTOREP des travailleurs handicapés, suivant la gravité de leur handicap, dans les catégories A (handicap professionnel léger ou temporaire), B (handicap professionnel modéré et durable) et C (handicap professionnel lourd et définitif). Chaque bénéficiaire de la reconnaissance Travailleur Handicapé est reconnu comme une seule unité (règle du « un pour un », quel que soit le handicap).

La loi a retenu la notion de lourdeur du handicap pour le calcul de la contribution qu’une entreprise assujettie à l’obligation d’emploi doit éventuellement verser à l’AGEFIPH et pour l’attribution d’une aide à l’emploi en milieu de travail ordinaire. La loi prévoit que la lourdeur du handicap fasse l’objet d’une reconnaissance par le Directeur départemental du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle, après avis éventuel de l’inspection du travail. Cette reconnaissance est établie par une nouvelle commission : « Commission des Droits et de l'Autonomie des Personnes Handicapées ».

De manière transitoire, toute personne reconnue COTOREP C est considérée comme lourdement handicapée jusqu’au 31 décembre 2007. Pour tous les autres bénéficiaires de la loi, une demande doit être adressée à la Direction Départementale du Travail, de l’Emploi et de la Formation Professionnelle (DDTEFP).

C’est à l’employeur, en lien avec le médecin du travail, de faire la « demande de lourdeur du handicap » d’un collaborateur auprès de la DDTEFP. Il doit apporter la preuve que l’emploi de cette personne entraîne, du fait de son handicap, un surcoût (charges induites), et ce après une évaluation concrète, c'est-à-dire, " en situation de travail, au regard du poste de travail occupé, après aménagement optimal de ce dernier, par un bénéficiaire de l'obligation d'emploi ". Les charges induites doivent être des charges pérennes. Par exemple, une organisation particulière de l’activité, un accompagnement social ou professionnel, un tutorat, un manque à gagner du fait d’une productivité moindre du bénéficiaire…

La reconnaissance de la lourdeur du handicap est accordée par le Directeur du travail si le montant du surcoût lié à l’incidence de la lourdeur du handicap est égal ou supérieur à 20 % du SMIC. Le montant de l’aide à l’emploi est majoré si le montant du surcoût lié à l’incidence de la lourdeur du handicap est égal ou supérieur à 50 % du SMIC.

En vous abonnant à AGIR Magazine – Santé et Entreprises, vous bénéficiez également de notre "encyclopédie pour la qualité de vie au travail" durant toute la durée de votre abonnement sur l’espace réservé du site Internet : Agir-mag.com.

L’interface en ligne "Abonnés" met votre disposition :

  • Tous les magazines depuis le numéro 1 en version numérique / PDF,
  • Un site d’information comprenant l’intégralité des contenus, dossiers et articles traités depuis 07-2006,
    • Environ 4 200 articles et dossiers en ligne (à novembre 2015),
  • Un menu organisé selon les thématiques du magazine,
  • Un moteur de recherche pour facilement trouver l’ensemble des articles qui traite d’un sujet particulier,
  • La newsletter mensuelle exclusivement réservée à nos abonnés. 

Consultez les sommaires de l’intégralité des numéros sur le kiosque numérique.

  • Facebook
  • Twitter

Handicap

Le recrutement de travailleurs handicapés est une obligation légale. Mais cette obligation peut devenir une réelle opportunité...! Comment voyez-vous le handicap ?

Sensibiliser et conseiller les entreprises
L’association Clubhouse, en collaboration avec l’Institut Randstad France, a créé un guide pour mieux appréhender le handicap psychique dans l’entreprise
Emploi et handicap : où en est-on ?
Alors que s’est tenue, en novembre, la Semaine pour l’emploi des personnes handicapées, beaucoup reste à faire dans ce domaine.
Des talents à révéler…
Avencod, toute jeune start-up, salarie des autistes, les accompagne dans l’emploi et leur offre un cadre où exprimer leurs compétences…
Courir pour le handicap
Participer collectivement à un événement sportif est un excellent moyen de soutenir une cause ou de la faire connaitre tout en créant du lien entre participants et accompagnateurs.
La reconnaissance, une recette gagnante
En organisant un concours dans lequel s’impliquent ses salariés, Sodexo met en avant un métier qui fait sens.
S’ouvrir au handicap !
Lorsqu’une entreprise travaille main dans la main avec l’Agefiph pour améliorer le recrutement et la reconnaissance des salariés handicapés.
Au-delà des clichés…
Sabooj, qui emploie 80 % de salariés handicapés, se veut une entreprise comme les autres. Avec un peu (beaucoup) d’ouverture en plus !
Une entreprise adaptée à la performance !
Concilier performance économique et performance sociale… c’est possible !
Quand proximité rime avec efficacité
Une entreprise solidaire dont la réussite repose sur la cohésion de son équipe et son savoir-faire …
Une reconversion, des solutions
Parce qu’elle a rencontré des problèmes de santé, Laura a pris les devants pour réussir sa reconversion professionnelle…
Emploi et handicap : où en est-on ?
Une mobilisation toujours plus grande pour sensibiliser sur l’emploi et le handicap
Parler du handicap librement !
La clé pour changer le regard sur le handicap, et lui faire sa place dans l'entreprise ? L'accompagnement et la communication.
Handicap et reconversion, étape par étape...
Victime d’un accident du travail, Patrick Mineau a quitté le secteur de la peinture industriel pour celui du vélo. Une reconversion réussie.
Je suis malvoyante. Et alors ?
La malvoyance reste une situation de handicap méconnue. Elle recouvre pourtant des situations très diverses, compatibles avec l’emploi…
Au-delà de l'âge et du handicap...
Retrouver un emploi passé 50 ans et un licenciement pour inaptitude ? C’est possible si l’on est bien accompagné…
Faire sa place au handicap mental
Pour accompagner les déficients mentaux ou les personnes psychiquement vulnérables dans l'emploi, l'association AVEC a créé un métier sur mesure : "technicien de l'intégration".
Maintien dans l’emploi : on s’adapte !
Accueillir le handicap au sein de l’entreprise implique l’humain autant, voire plus que le technique…
L'accessibilité sur tous les terrains !
La Lyonnaise des Eaux a mis en place différents chantiers afin de développer l'accessibilité, aussi bien à ses locaux, à ses services qu'à ses métiers.
Osez la banque !
Pour pallier l’accroissement de son activité, le secteur bancaire recrute des chargés d’accueil. De nouveaux profils sont en train de naitre, dont les personnes en situation de handicap…
L’accessibilité « trans handicap » !
Dans la droite ligne de la loi dite « Handicap » du 11 février 2005 et ses récents décrets d’application, le décret n° 2009-1272 du 21 octobre 2009 modifie certaines dispositions réglementaires en place afin que l’accessibilité à tous devienne la règle.
Bouger les lignes du handicap !
Comme chaque année, à l'occasion de la Semaine nationale des personnes handicapées physiques, l'Association des Paralysés de France (APF) organise une opération de récolte de fonds.
L’obligation d’emploi de travailleurs handicapés : Le bilan.
Depuis l’entrée en vigueur en février 2005 de la loi sur l’égalité des chances, les entreprises de 20 salariés et plus ont pour obligation de recruter au sein de leurs effectifs 6 % de travailleurs handicapés ou alors de verser une contribution annuelle auprès de l’Agefiph...
L’ergonomie au service du maintien dans l’emploi
La synergie des compétences et l’action en réseau sont des gages d’efficacité et de réussite pour accompagner la vie au travail...
Inaptitude au poste de travail : Prévenir tout risque de licenciement
3 questions à Brigitte Brugidou Chargée de mission, SAMETH 75
Un champion olympique !
Malgré un double handicap, Olivier Donval, kinésithérapeute, est un cycliste de haut niveau.
Le « diagnostic-conseil handicap »
Les entreprises de plus de 20 salariés sont tenues à une obligation d’emploi d’au moins 6% de personnes handicapées dans leur effectif.
Intégrer les personnes sourdes ou malentendantes dans l’entreprise !
3 questions à Cédric Lorant – Président - Afideo
Témoignage : Le maintien dans l’emploi
Témoignage de Sylvie C.
Un prix pour « Additionner les différences… »
Interview express: Didier Arnal - Directeur général - Fédération APAJH
Un tuteur dans l’entreprise
Devenir le tuteur d’un salarié handicapé ne s’improvise pas.
L’insertion professionnelle des travailleurs handicapés
Témoignages d’expériences réussies…
L'intégration des personnes en situation de handicap
Interview Express: François Augé – Chargé de mission Sénior – Ohé Prométhée Paris
Réponses aux préjugés !
L'Agefiph a dressé une petite liste des idées reçues les plus courantes, pour mieux les combattre.
Loi handicap : ce qui change pour l’emploi et pour l’entreprise…
Renforcer le principe d'égalité des chances et de traitement des personnes handicapées dans l’accès à l’emploi
La “lourdeur du handicap”
Chaque bénéficiaire de la reconnaissance Travailleur Handicapé est reconnu comme une seule unité (règle du « un pour un », quel que soit le handicap).