mon portail grossesse

Dernière mise à jour le : 02/05/2018

Des entreprises s’engagent !

Des entreprises s’engagent !

N°74 - Janvier / Février 2018

Avec un taux d'emploi qui passe de 82 % à 61 % deux ans après le diagnostic, le maintien dans l'emploi des salariés atteints par cette maladie est un véritable défi...

La "Charte des 11 engagements" pour améliorer l’accompagnement des salariés touchés par le cancer et promouvoir la santé propose aux entreprises des engagements opérationnels pour mettre en place une démarche cohérente visant le maintien et le retour en emploi des personnes atteintes. Elle a été élaborée conjointement par l’Institut national du cancer (InCA), l’Association nationale des directeurs des ressources humaines (ANDRH) et l’Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail (Anact).

Interview
Thierry Breton, Directeur général
Institut national du Cancer

« Cette prise de conscience doit s’amplifier… »

Agir Mag : Quels sont les impacts d'une maladie comme le cancer sur l'activité professionnelle ?
Thierry Breton : Ils sont très importants. Il y a bien sûr l'impact psychologique, car cette maladie est à juste titre très redoutée. Mais ce n'est pas tout ! En fonction des traitements qu'il suivra, le salarié malade devra s'absenter plus ou moins souvent et plus ou moins longtemps de l'entreprise. Il aura aussi à affronter d'éventuels effets secondaires de ces traitements très lourds : fatigue, douleurs, problèmes de concentration... Le salarié s'enferme parfois dans une spirale d'échec professionnel : il ne parvient plus à travailler comme avant, les autres ne le comprennent pas. S'ensuit un isolement, voire une exclusion dans l'entreprise, qui aboutit parfois à la perte d'emploi. 
 
Agir Mag : Comment l'entreprise peut-elle accompagner ces salariés ?
T.B : Nous incitons les entreprises à trouver des solutions pour maintenir, autant que possible, le salarié en emploi. En effet, conserver une activité professionnelle pendant le parcours de soins quand cela est possible et souhaité, participe à l’amélioration de la qualité de vie et donc des chances de guérison. Le premier défi est de faire naître le dialogue avec le collaborateur malade. Le cancer reste tabou, et certains n'arrivent pas à aborder le sujet avec leurs collègues et leurs managers.

Une fois le dialogue établi, tous les acteurs de l'entreprise doivent être mobilisés : managers, collègues, services de ressources humaines...Le projet d'accompagnement doit se construire avec le salarié. Chaque solution est unique et dépend des traitements, de l'état physique et psychologique du patient... Il peut s'agir d'horaires allégés, de poste aménagé, de tâches moins physiques, d'objectifs moins ambitieux... Il est essentiel que les managers expliquent la situation à leurs équipes, pour ne pas susciter d'incompréhension ou de jalousie.
 
Agir Mag : Et si le maintien du salarié à son poste est impossible, par exemple en raison de la lourdeur des traitements ou de son état physique et psychologique ?
T.B : C'est alors le retour à l'emploi qui doit être préparé. Il est important de maintenir un lien entre l'entreprise et ce collaborateur pendant son arrêt longue maladie. Le tenir au courant de ce qui s'y passe, des départs et des arrivées, des orientations stratégiques lui permet de conserver un sentiment d'appartenance à l'entreprise, qui facilitera son retour. La visite de pré-reprise peut également être l'occasion d'étudier les aménagements possibles : mi-temps thérapeutique, évolution vers un autre poste...
 
Agir Mag : Quels avantages l'entreprise retire-t-elle d’accompagner ses salariés atteints de cancer ?
T.B : Tout d'abord un avantage purement économique : conserver les employés compétents et formés, sans avoir à les remplacer, permet à l'entreprise de maintenir son niveau de performance. Mais cet accompagnement s'inscrit dans une démarche globale d'amélioration de la qualité de vie au travail. Nous observons un intérêt croissant des entreprises pour la santé des salariés et leur bien-être, bien au-delà des risques professionnels.

Bien sûr, améliorer les conditions de travail permet de diminuer les risques psychosociaux et les burnouts qui sont de plus en plus fréquents. L'entreprise y est donc gagnante. Mais aujourd'hui, les entreprises sont aussi prêtes, et désireuses, d'agir en amont, en diffusant auprès des leurs salariés des messages de santé publique, en leur proposant des interventions sur les dangers du tabac et de l'alcool, en organisant des activités sportives... Dix-sept entreprises ont déjà signé la Charte d'accompagnement ; elles affichent ainsi leur volonté d’adopter un nouveau regard sur le cancer au travail et d’améliorer leurs pratiques. Nous espérons que cette prise de conscience va continuer et s’amplifier.
 

En vous abonnant à AGIR Magazine – Santé et Entreprises, vous bénéficiez également de notre "encyclopédie pour la qualité de vie au travail" durant toute la durée de votre abonnement sur l’espace réservé du site Internet : Agir-mag.com.

L’interface en ligne "Abonnés" met votre disposition :

  • Tous les magazines depuis le numéro 1 en version numérique / PDF,
  • Un site d’information comprenant l’intégralité des contenus, dossiers et articles traités depuis 07-2006,
    • Environ 4 200 articles et dossiers en ligne (à novembre 2015),
  • Un menu organisé selon les thématiques du magazine,
  • Un moteur de recherche pour facilement trouver l’ensemble des articles qui traite d’un sujet particulier,
  • La newsletter mensuelle exclusivement réservée à nos abonnés. 

Consultez les sommaires de l’intégralité des numéros sur le kiosque numérique.

  • Facebook
  • Twitter

Handicap

Le recrutement de travailleurs handicapés est une obligation légale. Mais cette obligation peut devenir une réelle opportunité...! Comment voyez-vous le handicap ?

Des entreprises s’engagent !
Sur 1000 nouveaux cas de cancer détectés chaque jour, 400 concernent des personnes ayant une activité professionnelle...
Le dispositif JAMO...
Le monde du travail demeure encore un "parcours du combattant” pour les personnes présentant des troubles ou handicaps cognitifs.
Sensibiliser et conseiller les entreprises
L’association Clubhouse, en collaboration avec l’Institut Randstad France, a créé un guide pour mieux appréhender le handicap psychique dans l’entreprise
Emploi et handicap : où en est-on ?
Alors que s’est tenue, en novembre, la Semaine pour l’emploi des personnes handicapées, beaucoup reste à faire dans ce domaine.
Des talents à révéler…
Avencod, toute jeune start-up, salarie des autistes, les accompagne dans l’emploi et leur offre un cadre où exprimer leurs compétences…
Courir pour le handicap
Participer collectivement à un événement sportif est un excellent moyen de soutenir une cause ou de la faire connaitre tout en créant du lien entre participants et accompagnateurs.
La reconnaissance, une recette gagnante
En organisant un concours dans lequel s’impliquent ses salariés, Sodexo met en avant un métier qui fait sens.
S’ouvrir au handicap !
Lorsqu’une entreprise travaille main dans la main avec l’Agefiph pour améliorer le recrutement et la reconnaissance des salariés handicapés.
Au-delà des clichés…
Sabooj, qui emploie 80 % de salariés handicapés, se veut une entreprise comme les autres. Avec un peu (beaucoup) d’ouverture en plus !
Une entreprise adaptée à la performance !
Concilier performance économique et performance sociale… c’est possible !
Quand proximité rime avec efficacité
Une entreprise solidaire dont la réussite repose sur la cohésion de son équipe et son savoir-faire …
Une reconversion, des solutions
Parce qu’elle a rencontré des problèmes de santé, Laura a pris les devants pour réussir sa reconversion professionnelle…
Emploi et handicap : où en est-on ?
Une mobilisation toujours plus grande pour sensibiliser sur l’emploi et le handicap
Parler du handicap librement !
La clé pour changer le regard sur le handicap, et lui faire sa place dans l'entreprise ? L'accompagnement et la communication.
Handicap et reconversion, étape par étape...
Victime d’un accident du travail, Patrick Mineau a quitté le secteur de la peinture industriel pour celui du vélo. Une reconversion réussie.
Je suis malvoyante. Et alors ?
La malvoyance reste une situation de handicap méconnue. Elle recouvre pourtant des situations très diverses, compatibles avec l’emploi…
Au-delà de l'âge et du handicap...
Retrouver un emploi passé 50 ans et un licenciement pour inaptitude ? C’est possible si l’on est bien accompagné…
Faire sa place au handicap mental
Pour accompagner les déficients mentaux ou les personnes psychiquement vulnérables dans l'emploi, l'association AVEC a créé un métier sur mesure : "technicien de l'intégration".
Maintien dans l’emploi : on s’adapte !
Accueillir le handicap au sein de l’entreprise implique l’humain autant, voire plus que le technique…
L'accessibilité sur tous les terrains !
La Lyonnaise des Eaux a mis en place différents chantiers afin de développer l'accessibilité, aussi bien à ses locaux, à ses services qu'à ses métiers.
Osez la banque !
Pour pallier l’accroissement de son activité, le secteur bancaire recrute des chargés d’accueil. De nouveaux profils sont en train de naitre, dont les personnes en situation de handicap…
L’accessibilité « trans handicap » !
Dans la droite ligne de la loi dite « Handicap » du 11 février 2005 et ses récents décrets d’application, le décret n° 2009-1272 du 21 octobre 2009 modifie certaines dispositions réglementaires en place afin que l’accessibilité à tous devienne la règle.
Bouger les lignes du handicap !
Comme chaque année, à l'occasion de la Semaine nationale des personnes handicapées physiques, l'Association des Paralysés de France (APF) organise une opération de récolte de fonds.
L’obligation d’emploi de travailleurs handicapés : Le bilan.
Depuis l’entrée en vigueur en février 2005 de la loi sur l’égalité des chances, les entreprises de 20 salariés et plus ont pour obligation de recruter au sein de leurs effectifs 6 % de travailleurs handicapés ou alors de verser une contribution annuelle auprès de l’Agefiph...
L’ergonomie au service du maintien dans l’emploi
La synergie des compétences et l’action en réseau sont des gages d’efficacité et de réussite pour accompagner la vie au travail...
Inaptitude au poste de travail : Prévenir tout risque de licenciement
3 questions à Brigitte Brugidou Chargée de mission, SAMETH 75
Un champion olympique !
Malgré un double handicap, Olivier Donval, kinésithérapeute, est un cycliste de haut niveau.
Le « diagnostic-conseil handicap »
Les entreprises de plus de 20 salariés sont tenues à une obligation d’emploi d’au moins 6% de personnes handicapées dans leur effectif.
Intégrer les personnes sourdes ou malentendantes dans l’entreprise !
3 questions à Cédric Lorant – Président - Afideo
Témoignage : Le maintien dans l’emploi
Témoignage de Sylvie C.
Un prix pour « Additionner les différences… »
Interview express: Didier Arnal - Directeur général - Fédération APAJH
Un tuteur dans l’entreprise
Devenir le tuteur d’un salarié handicapé ne s’improvise pas.
L’insertion professionnelle des travailleurs handicapés
Témoignages d’expériences réussies…
L'intégration des personnes en situation de handicap
Interview Express: François Augé – Chargé de mission Sénior – Ohé Prométhée Paris
Réponses aux préjugés !
L'Agefiph a dressé une petite liste des idées reçues les plus courantes, pour mieux les combattre.
Loi handicap : ce qui change pour l’emploi et pour l’entreprise…
Renforcer le principe d'égalité des chances et de traitement des personnes handicapées dans l’accès à l’emploi
La “lourdeur du handicap”
Chaque bénéficiaire de la reconnaissance Travailleur Handicapé est reconnu comme une seule unité (règle du « un pour un », quel que soit le handicap).