mon portail grossesse

Dernière mise à jour le : 21/09/2017

Une plus-value sociale et environnementale

Une plus-value sociale et environnementale

N°71 - Juillet / Août 2017

Quand le moteur d’une entreprise sont les deux axes indissociables de l’environnement et du social !

Gecco est une entreprise solidaire d’utilité sociale qui collecte et valorise des huiles et graisses alimentaires usagées (telles que les huiles de friture) dans les restaurants, collectivités territoriales et industries. La collecte se fait à vélo à Lille et en camionnette sur le reste du territoire régional. Ces huiles sont revendues dans les filières de Biodiesel et en partie valorisées par Gecco grâce à un procédé de transformation biologique en Biodiesel issu de leur programme de recherche.

Le carburant est notamment consommé pour une phase de test dans des véhicules de la ville de Lille. Créée en 2007, la structure emploie 10 personnes et porte une véritable démarche de responsabilité sociétale de l’entreprise (RSE) à travers un projet d’économie sociale et solidaire (ESS) dont la valeur ajoutée est de créer de l’emploi, améliorer les conditions de travail et développer la recherche au profit de l’environnement. Reportage.
 

Interview
Julien Pilette, Dirigeant fondateur
GECCO

« Les conditions de travail sont primordiales »

 
Agir Mag : Comment votre entreprise intègre et pilote la RSE ?
Julien Pilette : Plus qu’un pilotage RSE c’est l’objet même de l’entreprise qui est social et solidaire. Ainsi nous sommes vigilants aux résultats sociaux et environnementaux autant qu’économiques. Gecco a été créée pour combattre, à son échelle, le dérèglement climatique tout en replaçant l’humain au cœur de sa société.

Pour cela, nous permettons aux territoires de se réapproprier les déchets afin de les transformer localement en énergie à très faible impact environnemental pour les transports publics, tout en générant des emplois locaux et en redistribuant équitablement les revenus. La valeur ajoutée de l’entreprise est de créer de l’emploi, améliorer les conditions de travail et développer la recherche au profit de l’environnement, et non à maximiser la rémunération du capital…
 
Agir Mag : De quelle manière impliquez-vous vos salariés dans la démarche ?
J.P : Ils sont très autonomes et impliqués dans beaucoup de parties de l’entreprise. Nous étudions le principe de l'holacratie (lire encadré) testé de manière informelle pour le moment. Il s'agit d'avoir des collaborateurs sur chaque métier qui ne sont plus exécutants mais référents. Contrairement à ce que l'on pourrait croire, cela ne tire pas vers le bas les salariés qui choisiraient les voies les plus faciles mais les motive à relever des challenges. A chaque réussite, ils sont donc pleinement félicités non pas uniquement sur le résultat mais aussi sur le choix qu'ils ont assumé jusqu'au bout.
 
Agir Mag : Quelle est la place des conditions de travail ?
J.P :. Les conditions de travail sont primordiales pour espérer avoir des salariés épanouis et donc performants. A leur écoute, nous apprécions ce qui est possible de faire ou pas en fonction de leurs demandes. Nous sommes notamment attentifs à l’équilibre vie professionnelle / vie personnelle et demandons à nos salariés de respecter leurs horaires sans faire un excès d’heures supplémentaires et de totalement couper le contact avec l’entreprise ou ses parties prenantes pendant les vacances. Nous avons également amélioré le confort des camions et choisi un triporteur à assistance électrique pour réaliser les collectes… 
 
Agir Mag : Quelle est votre politique de prévention des risques professionnels ?
J.P : Nous avons mis en place un système de management de la sécurité au travail qui permet à la fois d’évaluer les risques et de former les personnels aux bonnes pratiques. Notre entreprise respecte toutes les réglementations en vigueur, dont la formalisation et le suivi du document unique. Chaque collaborateur reçoit le document unique et suit une formation « gestes et postures » pour la prévention des TMS. Le responsable QSE met en place des mesures visant à lutter contre ces risques. Par exemple, nous avons réduit le poids des bidons d’huiles de 60kg à 30kg…
 
Agir Mag : Vous avez mis en place un plan de déplacement d’entreprise…
J.P : Pour réduire notre empreinte carbone, les salariés sont informés et incités aux modes de déplacements les moins émissifs (transports en commun, vélo). Ainsi, un vélo est à leur disposition pour leurs déplacements locaux et deux abonnements « Lilas autopartage » sont disponibles pour leurs trajets professionnels.
 

Des facteurs clés pour la réussite de la démarche…

  • La sincérité des valeurs de l’entreprise et la réalité de leur application terrain ;
  • La mise en avant de ces dernières dans la communication de l’entreprise ;
  • Des salariés motivés et impliqués dans le projet ESS ;
  • L’autonomie et la responsabilisation des salariés ;
  • Une levée de fond réussie pour la mise en place de la filière locale ;
  • Maitriser les charges pour avoir des prix acceptables et avoir un coût d’énergies renouvelables compétitif.
 

En vous abonnant à AGIR Magazine – Santé et Entreprises, vous bénéficiez également de notre "encyclopédie pour la qualité de vie au travail" durant toute la durée de votre abonnement sur l’espace réservé du site Internet : Agir-mag.com.

L’interface en ligne "Abonnés" met votre disposition :

  • Tous les magazines depuis le numéro 1 en version numérique / PDF,
  • Un site d’information comprenant l’intégralité des contenus, dossiers et articles traités depuis 07-2006,
    • Environ 4 200 articles et dossiers en ligne (à novembre 2015),
  • Un menu organisé selon les thématiques du magazine,
  • Un moteur de recherche pour facilement trouver l’ensemble des articles qui traite d’un sujet particulier,
  • La newsletter mensuelle exclusivement réservée à nos abonnés. 

Consultez les sommaires de l’intégralité des numéros sur le kiosque numérique.

  • Facebook
  • Twitter

Développement durable

Un développement qui répond à l'engagement durable de l'entreprise dans l'amélioration de ses pratiques sociales, économiques et environnementales...

Une plus-value sociale et environnementale
Une véritable démarche de responsabilité sociétale de l’entreprise à travers un projet d’économie sociale et solidaire dont la valeur ajoutée est de créer de l’emploi, améliorer les conditions de travail et préserver l’environnement
Responsabilité ET Santé !
La démarche vers la labellisation Responsabilité & Santé (R&S) s’adresse à l’ensemble des acteurs du secteur du soin et du maintien à domicile.
La seconde vie des casques de chantier
Le recyclage des casques de chantier
Au cœur de la démarche QSE…
Chimirec s’est fortement engagée dans une démarche QSE apuisque l’entreprise a mis en place la triple certification ISO 9001, 14 001 et OHSAS 18001
Les écogestes, pour un mieux-être
Au sein de l’entreprise Bruneau, le développement durable sert aussi à améliorer les conditions de travail.
Une entreprise engagée !
La politique Qualité et Développement durable est au centre de la stratégie de cette entreprise familiale.
Une TPE en mode RSE !
Agir sur tous les leviers de la RSE : santé et sécurité au travail, bien-être au travail, amélioration des conditions de vie dans l'entreprise
Les salariés se mettent au panier !
A Toulouse, des entreprises se font livrer chaque semaine des fruits frais et locaux. Une démarche qui conjugue santé et développement durable.
L'ingénierie environnementale
Une PME, spécialisée dans la valorisation des déchets, a mis spontanément en place une démarche RSE…
Quand les salariés font bzzzz...de plaisir
Et si l’entreprise était une ruche dont on peut récolter le miel ?
Au cœur d'une démarche RSE !
Comment une PME optimise ses ressources et structure des actions internes et externes
Un engagement quatre étoiles !
Dans cet établissement parisien, développement durable et prévention des risques se marient au sein d’un vrai projet d’entreprise.
Un plan top !
De nombreuses entreprises incitent leur salariés à des changements durables de comportements de mobilité...
Préserver la santé et l'environnement
Les poussières de bois représentent la deuxième cause de cancers liés au travail en France
Manager par la proximité
Sur le terrain les salariés portent les valeurs de l'entreprise
La force du local
Cette entreprise spécialisée dans le caoutchouc a mis en place une politique RSE adaptée aux enjeux de son territoire.
Un salon de coiffure durable !
« L’écosalon » c’est la volonté d’intégrer le développement durable à tous les niveaux du salon
Une entreprise qui cartonne !
Une PME ne doit pas avoir peur d'engager une démarche qui modifie l'organisation et donne plus de sens au travail de chacun...
Une PME en mode durable
Potager, poêles à bois, ruche… Dans cette entreprise alsacienne, les initiatives en faveur du développement durable se multiplient, et portent leurs fruits !
Le covoiturage en bonne route
Rouler à plusieurs, c'est rouler plus tranquillement, plus écologiquement, plus économiquement... mais aussi plus sûrement.
La RSE en 3 fois 1% !
Connaissez-vous le modèle 3 fois 1% ? Découvrez un exemple de stratégie RSE !
Mobilité et sécurité durables
La mobilité générée par l'entreprise s'inscrit dans une politique de progrès pour la Santé Sécurité, les RH mais plus généralement de Développement durable…
Du cuivre contre les bactéries...
En complément des pratiques habituelles d’hygiène et de contrôle, le cuivre, permet de réduire considérablement le temps de survie des bactéries… Découverte !
"Solutions entreprises…"
Plus de 70% des clients de Transilien SNCF empruntent le train pour des déplacements liés à leur travail, et 13% pour des déplacements domicile-lieu d’étude.
L'efficacité énergétique
64 Chambres de Commerce et d'Industrie de 12 pays européens sont impliquées dans le programme « CHANGE » piloté par EUROCHAMBRES dans le cadre de l'amélioration de l'efficacité énergétique des entreprises...
Les « Eco-défis des commerçants et artisans »
La Chambre de commerce et d’industrie de Paris Val-de-Marne en partenariat avec la Chambre de métiers et de l’artisanat du Val-de-Marne, la ville de Vincennes et l’ADEME ont lancé l’opération « Eco-défis des commerçants et artisans »
Préserver l'eau
2015 : c'est l'échéance fixée par une Directive Cadre Eau (DCE) européenne pour que les masses d'eau soient obligatoirement dans un bon état écologique et chimique.
Le système de management environnemental
3 questions à Grégory Fauveau, Ingénieur management environnemental – Ademe IDF
Mettre à disposition des salariés des voitures de location
Témoignage de David Ernest - Chargé du développement durable - Icade
Intégrer l'environnement au diagnostic santé-sécurité
Interview croisée : Dr. Dominique Riffiod, Médecin du travail et Guillaume Bard, Intervenant en Prévention des Risques Professionnels
Le diagnostic énergétique
La consommation d’énergie représente en moyenne 10 à 20% des charges d’une entreprise tertiaire ou d’une administration, et plus de 30% du budget d’une entreprise industrielle.
La gestion des déchets
Les déchets ne manquent pas et les solutions de gestion non plus…
Le covoiturage
L'idée du partage des moyens de transport privés fait son chemin.
La certification
L’ILO-OSH 2001 est le seul référentiel international adopté dans un cadre tripartite – pouvoirs publics, employeurs et travailleurs.
La responsabilité sociétale des entreprises
L’association Ethicum s’est donnée la mission de réassurer les trois piliers du développement durable : le social, l'économique et l'environnement.
Entreprendre dans le respect de l’environnement
Concevoir l’activité dans ses impacts sur l’environnement et mettre en place une politique qualité sont les principes du système de « management environnemental ».
Economie et écologie
La nécessité d'une plus grande maîtrise des consommations énergétiques est aujourd'hui une priorité pour les entreprises.
Déchets du matériel informatique: les coûts.
Le coût de traitement est désormais pris en charge par les clients, particuliers ou entreprises.
Les PME s'engagent aussi pour l'Environnement
L'implication dans le respect de l'environnement et du développement durable n'est pas réservée aux grands groupes.