mon portail grossesse

Dernière mise à jour le : 08/01/2018

Les actus d'Agir Magazine

Le référentiel pénibilité des entreprises du paysage

Le 19/05/2017

Le référentiel pénibilité de la profession du paysage réalisé par l’Union Nationale des Entreprises du Paysage (Unep) a été homologué par les ministres de la santé et du travail.

Ce référentiel a pour objectif d’accompagner les entrepreneurs du paysage dans l’évaluation et la déclaration de l’exposition de leurs salariés aux facteurs de risques définis par la loi. Accompagné d’un outil de calcul, le référentiel facilitera le travail des chefs d’entreprise, tout en garantissant la protection de leurs salariés.

Le référentiel propose 27 profils types, qui couvrent la majeure partie des situations dans le secteur du paysage. Ces profils types proposent une répartition du temps de travail et des tâches limitant les facteurs de risque pour les salariés.

En savoir plus 
Toutes les actualités

Le dossier spécial d'AGIR Magazine n°73

Le travail de nuit

La santé et la qualité de vie au travail

On est programmé pour dormir la nuit et être éveillé le jour... Que devient ce programme lorsqu’on travaille de nuit ?

Les êtres humains sont des animaux diurnes, en raison de leur horloge biologique qui est programmée pour qu’ils soient actifs pendant le jour et inactifs durant la nuit. Physiologiquement, l'organisme humain n'est pas prévu pour travailler en horaires postés et/ou de nuit. Les conséquences sur l'horloge biologique sont une désynchronisation des différents rythmes biologiques, dont celui de l'alternance nuit/sommeil. Autrement dit quand on travaille la nuit, comme plus de trois millions de Français, c'est tout le rythme biologique qui est bouleversé et cela peut porter atteinte à la santé et générer des impacts sur la vie sociale et personnelle des salariés. C'est pourquoi il est considéré comme un facteur de risque professionnel de pénibilité dès l’instant que l’employé réalise au moins 120 nuits par an… A ce sujet, dans son rapport "Le travail de nuit : impact sur les conditions de travail et de vie des salariés", le Conseil économique, social et environnemental (CESE) propose de limiter les mesures dérogatoires permises par les accords de branche&hell ...



  • Facebook
  • Twitter


EN PARUTION !

AGIR Magazine
n°73

Parution :
Novembre / Décembre 2017


FEUILLETEZ AGIR MAGAZINE

Feuilletez Agir Magazine en ligne