mon portail grossesse

Dernière mise à jour le : 21/06/2017

Les actus d'Agir Magazine

55 000 entrepreneurs ont perdu leur emploi en 2016

Le 06/04/2017

En dépit d’un recul de 7,6% du nombre de liquidations judiciaires prononcées, plus de 55 000 entrepreneurs se sont trouvés en situation de perte d’emploi en 2016 selon les chiffres de l'Observatoire de l'emploi des entrepreneurs.

Si l’âge médian de ces dirigeants varie peu autour de 45 ans, la part des quinquas à tendance à légèrement augmenter. Les dirigeants âgés de plus de 50 ans représentent ainsi 34,5 % des entrepreneurs concernés en 2016.

 

Les artisans-commerçants et gérants de TPE se montrent les plus impactés par la perte d’emploi sur liquidation judiciaire. 75 % des entrepreneurs concernés employaient ainsi moins de trois salariés et 14 % en comptaient entre trois et cinq.

Toutes les actualités

Le dossier spécial d'AGIR Magazine n°70

Le burn out, nouveau mal du siècle ?

La santé et la qualité de vie au travail

Le sujet du burn out n’a cessé de s’inviter, ces derniers mois, sur les plateaux télé, dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale, au cours de la campagne présidentielle. Si l’épuisement professionnel fait tant parler de lui, c’est qu’il touche un nombre croissant de personnes, sans distinction de catégories professionnelles. Malgré tout, ce phénomène complexe est loin d’être bien connu.

Tapez le mot « burn out » dans votre moteur de recherche, visualisez les « images » et une photo apparaît en multiples exemplaires : un homme (ou une femme), en costard-cravate (ou tailleur), s’écroule sur son bureau, au milieu de piles de dossiers. Mais que cache cette image d’Epinal ? De multiples ouvrages ont cherché à nous éclairer sur ce « mal du siècle ». Sans avoir réussi, jusqu’à présent, à en donner une explication admise par le plus grand nombre. Il faut dire que le sujet est plutôt récent. Ce n’est qu’en 1959 que le psychiatre français Claude Veil introduit le concept « d’épuisement professionnel ». Il faut attendre les années 1970 pour que le terme de « burn out » ou « syndrome d’épuisement professionnel » apparaisse. Le choix du mot « syndrome » n’est d’ailleurs pas anodin. Il associe le burn out à un « ensemble de signes, de symptômes, de modifications (…) d'apparence parfois disparate mais formant une entité reconnaissable qui, sans présager obligatoirement des causes de ces manifestations, permettent d'orie ...


  • Facebook
  • Twitter

EN PARUTION !

AGIR Magazine
n°70

Parution :
Mai / Juin 2017


FEUILLETEZ AGIR MAGAZINE

Feuilletez Agir Magazine en ligne