mon portail grossesse

Dernière mise à jour le : 21/07/2017

Les actus d'Agir Magazine

Décret sur le vapotage au travail

Le 12/05/2017

Un décret du 25 avril 2017 précise les modalités d'application de l'interdiction de vapoter dans les lieux de travail.

Selon les termes du décret, les lieux de travail soumis à cette interdiction de vapoter sont les locaux fermés et couverts, recevant des postes de travail et qui sont affectés à un usage collectif (il s'agit en d'autres termes des open-space et des bureaux partagés).
 
Le salarié qui enfreint cette interdiction s'expose à une contravention de 2e classe (soit une amende pouvant aller jusqu'à 150 euros).
 
L'employeur doit prévoir un affichage obligatoire de l’interdiction de vapoter dans l’entreprise et de rappeler l'interdiction de vapoter au moyen d’une signalisation apparente dans les bâtiments abritant les lieux de travail. 
 
A défaut, il encourt l'amende prévue pour les contraventions de 3e classe, soit une amende pénale pouvant aller jusqu'à 450 euros .
Toutes les actualités

Le dossier spécial d'AGIR Magazine n°70

Le burn out, nouveau mal du siècle ?

La santé et la qualité de vie au travail

Le sujet du burn out n’a cessé de s’inviter, ces derniers mois, sur les plateaux télé, dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale, au cours de la campagne présidentielle. Si l’épuisement professionnel fait tant parler de lui, c’est qu’il touche un nombre croissant de personnes, sans distinction de catégories professionnelles. Malgré tout, ce phénomène complexe est loin d’être bien connu.

Tapez le mot « burn out » dans votre moteur de recherche, visualisez les « images » et une photo apparaît en multiples exemplaires : un homme (ou une femme), en costard-cravate (ou tailleur), s’écroule sur son bureau, au milieu de piles de dossiers. Mais que cache cette image d’Epinal ? De multiples ouvrages ont cherché à nous éclairer sur ce « mal du siècle ». Sans avoir réussi, jusqu’à présent, à en donner une explication admise par le plus grand nombre. Il faut dire que le sujet est plutôt récent. Ce n’est qu’en 1959 que le psychiatre français Claude Veil introduit le concept « d’épuisement professionnel ». Il faut attendre les années 1970 pour que le terme de « burn out » ou « syndrome d’épuisement professionnel » apparaisse. Le choix du mot « syndrome » n’est d’ailleurs pas anodin. Il associe le burn out à un « ensemble de signes, de symptômes, de modifications (…) d'apparence parfois disparate mais formant une entité reconnaissable qui, sans présager obligatoirement des causes de ces manifestations, permettent d'orie ...


  • Facebook
  • Twitter

EN PARUTION !

AGIR Magazine
n°70

Parution :
Mai / Juin 2017


FEUILLETEZ AGIR MAGAZINE

Feuilletez Agir Magazine en ligne