mon portail grossesse

Dernière mise à jour le : 02/05/2018

Les actus d'Agir Magazine

Plus d'un artisan sur deux considère être stressé...

Le 27/03/2017

Selon l'étude menée par la CAPEB, la CNATP et le pôle d’innovation IRIS-ST, les chefs d’entreprise artisanale sont de plus en plus stressés. Ils sont ainsi 58% à déclarer qu’ils sont souvent voire très souvent stressés (contre 53% en 2015).

Ils sont 87% à juger que leur vie professionnelle empiète sur leur vie personnelle et 79% à estimer ne pas être suffisamment disponibles pour leur entourage du fait de leur activité professionnelle. 59% d’entre eux déclarent travailler le week-end et 60% travaillent plus de 50 heures par semaine.

Les artisans mettent en cause prioritairement le poids des démarches administratives, suivi par les charges de travail trop importantes et le manque de visibilité sur l'avenir.
 
Par ailleurs ils sont 70% à déclarer souffrir de douleurs musculaires ou articulaires et la moitié d’entre eux font état d’une fatigue importante et de troubles du sommeil. Pour autant, leur suivi médical reste quasi inexistant : 52% d’entre eux déclarent consulter leur médecin à de très rares occasions et 51% évoquent le manque de temps pour justifier l'absence de suivi médical...

Baromètre Arti Santé BTP - Mars 2017 
 
 
Toutes les actualités

Le dossier spécial d'AGIR Magazine n°75

Les nanoparticules

La santé et la qualité de vie au travail

Initiée il y a plus de 20 ans déjà, la révolution « nano » est en marche. L’infiniment petit se met au service de la technologie pour faire profiter aux matériaux de « propriétés nouvelles ».

Pour comprendre les enjeux et l’impact des nanoparticules, encore faut-il bien les définir. Les matériaux nanométriques peuvent avoir une origine naturelle, non intentionnelle ou intentionnelle. Les feux de forêt, éruptions volcaniques, virus et embruns marins contiennent par exemple des particules nanométriques naturelles. Produites par l’activité de l’homme mais sans intention, les émissions de moteurs et différentes fumées (soudage, bitumage, asphaltage…) sont quant à elles considérées comme des particules ultrafines « accidentelles ».

Enfin, les nanoparticules entrent dans la grande famille des nanomatériaux, volontairement fabriqués pour leurs propriétés inédites. On parle ici de nanomatériaux manufacturés.  Mais la révolution nano ne s’arrête pas aux nanoparticules, d’autres nanomatériaux sont concernés: les « nano-objets ». Les nanofibres, nanotubes, nanofilaments et nanobâtonnets présentent deux dimensions (2D) inférieures à 100 nanomètres, contre trois pour les nanoparticules. Enfin, le ...



  • Facebook
  • Twitter


EN PARUTION !

AGIR Magazine
n°75

Parution :
Mars / Avril 2018


FEUILLETEZ AGIR MAGAZINE

Feuilletez Agir Magazine en ligne