mon portail grossesse

Dernière mise à jour le : 08/01/2018

Les actus d'Agir Magazine

Accord cadre européen sur le vieillissement actif au travail

Le 04/04/2017

Les représentants des employeurs et des salariés européens ont signé, le 8 mars 2017, un accord-cadre qui vise à faciliter la participation active des travailleurs plus âgés au marché du travail jusqu'à l'âge de la retraite et à favoriser une approche intergénérationnelle.

Le texte doit faciliter le transfert de connaissances et d'expériences sur le lieu de travail entre les générations.

Il souligne les outils et mesures nécessaires pour les partenaires sociaux et les responsables de ressources humaines en vue d'un vieillissement actif dont ceux-ci en matière de santé et sécurité au travail :
  • L'ajustement des processus et lieux de travail,
  • La distribution / répartition des tâches entre les travailleurs,
  • Les stratégies de prévention et d'évaluation des risques efficaces, en tenant compte des obligations légales, y compris la formation de tous les travailleurs aux règles de santé-sécurité sur le lieu de travail,
  • La promotion volontaire de la santé, y compris, par exemple, par des actions de sensibilisation,
  • Le renforcement des connaissances de la gestion aux niveaux appropriés afin de relever les défis et solutions possibles dans ce domaine,
  • Les mesures prenant en compte la santé physique et psychologique des travailleurs,
  • L'examen des mesures entre la direction et les représentants de la santé et la sécurité, conformément aux exigences législatives existantes.
Toutes les actualités

Le dossier spécial d'AGIR Magazine n°73

Le travail de nuit

La santé et la qualité de vie au travail

On est programmé pour dormir la nuit et être éveillé le jour... Que devient ce programme lorsqu’on travaille de nuit ?

Les êtres humains sont des animaux diurnes, en raison de leur horloge biologique qui est programmée pour qu’ils soient actifs pendant le jour et inactifs durant la nuit. Physiologiquement, l'organisme humain n'est pas prévu pour travailler en horaires postés et/ou de nuit. Les conséquences sur l'horloge biologique sont une désynchronisation des différents rythmes biologiques, dont celui de l'alternance nuit/sommeil. Autrement dit quand on travaille la nuit, comme plus de trois millions de Français, c'est tout le rythme biologique qui est bouleversé et cela peut porter atteinte à la santé et générer des impacts sur la vie sociale et personnelle des salariés. C'est pourquoi il est considéré comme un facteur de risque professionnel de pénibilité dès l’instant que l’employé réalise au moins 120 nuits par an… A ce sujet, dans son rapport "Le travail de nuit : impact sur les conditions de travail et de vie des salariés", le Conseil économique, social et environnemental (CESE) propose de limiter les mesures dérogatoires permises par les accords de branche&hell ...



  • Facebook
  • Twitter


EN PARUTION !

AGIR Magazine
n°73

Parution :
Novembre / Décembre 2017


FEUILLETEZ AGIR MAGAZINE

Feuilletez Agir Magazine en ligne